Battle Royale : Next Génération Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
<  A coté du stade
Vanessa Lope
MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 23:40 (2008)  A coté du stade --> Répondre en citant

Hors ligne
Mort
Mort


Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 11
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Sarbacane sportive
N°: 8
Menu: 1 bouteille d'eau pétillante, 2 pizzas quatre fromages
Binome: Chase Fibanacci
Sadique
Tué par: Marion Deschanel
Le...à...(jour et heure): Premier jour à 15h00
Type de Mort: Brulé
Message RP: 11
Moyenne de points: 1,00

Voila quelques minutes que les deux jeunes gens marchait, le rapport avait eu lieu, indiquant que d'autre énérgumène avait oser attaquer avant la princesse qu'était Vanessa...soit, s'ils voulait jouer, elle aller etre la Dame de coeur du jeu! Elle seul meritait de rentré chez elle, elle et son compagnon, le beau Chase...

les autres, elle les massacrerait tous! Un par un! et elle etalerait leurs sang dans tous ce minable petit village....

Elle fulminait de rage, ses yeux se contentait de regarder le sol, serrant a s'en couper la main, la sarbacane metalique que le jeux lui avait fourni, elle l'avait armée d'une flechette, prete a attaquer au cas ou...

il avait avencer en direction du starde, avant de s'engager au hasard dans une petite et sombre ruelle, malgrès le soleil qui venait d'apparaitre, et cette rue, redonna le sourire a la jeune péripatéticienne...une enseigne, certe ridicule et ringarde, ou les lettres metalique et rouillées inscrivaient "ARMURERIE DE CHARLIEU" avait illuminer son visage...

Elmle ft signe a Chase de rentrer avec elle, ce qu'ils firent...bien sur aucune arme a feu n'y était présente, les fusil de chasse, les balles...jusqu'au soft air, avait tous était embarquer par l'armée...mais la jeune fille trouva quelque couteau plutot sympa...

Elle embarqua un Opinel, un couteau papillon, et 3 couteau de lancer.

_________________
J'aime le sexe...





... donc je les collectionnes

Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 23:40 (2008)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hayate Haswouari
MessagePosté le: Ven 12 Sep - 20:39 (2008)  A coté du stade --> Répondre en citant

Hors ligne
Mort
Mort


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 28
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: FAMAS
N°: 0
Tué par: Marion Deschanel
Le...à...(jour et heure): Premier jour à 15h02
Type de Mort: Brulé
Message RP: 25
Moyenne de points: 0,89

Le petit quatuor avait quitté la boucherie dans une ambiance relativement pesante, le binome n'osant pas dire un mot, chacun avançait en ruminant dans son coin...Hayate en tête qui fulminait et hurlait intérieurement qu'elle aurait mieux fait de plomber la blonde et le pleureur....Maintenant qu'ils avaient une vraie chance de s'en sortir ils avaient intérêt à s'accrocher !

Après quelques minutes de marche, le groupe arriva devant ce qui ressemblait à un stade, entouré de ruelles plus glauques les unes que les autres...Elle se tourna vers ses camarades et d'une voix lasse :

Bon je suppose que vous voulez garder tous vos membres alors j'pense, simple suggestion, qu'il faudrait trouver quelq'un a maraver...

Elle était partie seule faire un petit tour du stade au cas où elle apercevrait quelqu'un, resserant son étreinte sur son arme et son canif de poche caché dans sa manche de veste...Machinalement elle regardait autour d'elle quand elle cru distinguer dans l'aube naissante du mouvement à l'intérieur de ce qui semblait etre, une armurerie...ça rendait presque le defi intéressant ! Elle sourit du coin de la bouche et courut rejoindre les autres et, sans un mot les entraina vers un recoin proche de la boutique...

J'crois qu'il y en a deux là ! Voila le plan : on tire dans le tas pour faire exploser les vitres, on les fait sortir avec une bombinette, elle en sortit une de son sac, le bruit, la fumée et les dispersions de métal vont les étourdir et là on les dégomment ! Des questions, une meilleur idée ?

Alors qu'elle regardait vers la boutique et ajustait son tir...

_________________

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Carl Leung
MessagePosté le: Dim 14 Sep - 23:39 (2008)  A coté du stade --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 02 Mai 2008
Messages: 17
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Un chat dans une boite et une épée de 30 kilos
N°: 19
Menu: 1 bouteille de vin blanc, Un poulet prêt à cuire
Binome: Marion Deschanel
Sympa
Message RP: 14
Moyenne de points: 0,82

Carl avait la boule au ventre, il suivait les deux militaires mais restait tout de même à l'arrière aux coté de sa binôme, il avait mit son chat dans son sac, et l'avait laissé un peu ouvert pour qu'il puisse passer sa tête, c'est bien, il était calme lui, tout le contraire de son maitre. Les militaires s'arrêtèrent tout pres d'une sorte de gymnase, Carl sentait du danger et fut tout affolé comme si ils étaient attaqués alors qu'il n'y avait rien du tout. Apparemment la paranoïa agissait sur lui à grand pas. Il regardait partout autour de lui en silence quand la militaire exposa son plan. Carl était très attentif, il buvait ses paroles et essayait même de les retenir, elle venait de dire qu'ils allaient devoir attaquer, la militaire n'avait visiblement pas de collier mais elle voulait attaquer pour ne pas que Marion et Carl ne perdent une partie d'eux même d'ici 24H. Pour cela il fallait que ce soit eux qui attaquent et tuent!

Carl avala sa salive et commençait à trembler un peu, réaction normal car l'action allait bientôt se produire. Il fallait être fort et bien que Carl avait déjà eu a faire à des baston avec de nombreuses personnes, là il s agissait de tuer et non de faire peur. Il lui manquait quelque chose, Carl pensa à ses amis qu'il avait perdu à cause d'un putain de règlement de compte minable. Tout cela s'était passé avant qu'il ne connaisse Chris, celle qu'il aime tant. Il voulait à tout prix la retrouver, qu'ils partent ensemble, qu'ils trouvent un moyen de fuir, il se voyait déjà lui dire :"Hé regarde, on a deux militaires avec nous! On va s'en sortir! Crois moi, on va pouvoir revivre comme avant!". Seulement, Carl ne savait pas la vérité, pas encore, jamais il ne pourra prononcer cette phrase. Dans ses pensées noires, Carl était devenu tout blanc mais se ressaisit, il se rendit compte alors qu'il n'y avait que des couteaux dans son sac, il aurait préféré mieux, avec un chat et il doutait faire du mal avec un matou. Il regarda alors Marion qui elle avait une arme à feu et se sentit un peu inutile. Il dit alors:

-Je fais quoi moi? Je n'ai que des couteaux, je dois m'approcher, me cacher derrière un mur?

Puisque c'est lui et Marion qui devaient tuer les deux autres, autant que ça se passe rapidement et efficacement, il fallait un bon plan d'action. Si Marion savait se servir d'une arme à feu tant mieux , lui savait très bien se servir d'un couteau mais encore une fois, il ne savait pas ce qu'avaient les autres en face. Il doutait également quand à la possibilité qu'une des militaire lui "prête" son arme, il ne demanda pas et attendit les indications de la chef de groupe, celle qui semblait le plus s'amuser. 
_________________
Revenir en haut
Vanessa Lope
MessagePosté le: Mer 24 Sep - 11:41 (2008)  A coté du stade --> Répondre en citant

Hors ligne
Mort
Mort


Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 11
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Sarbacane sportive
N°: 8
Menu: 1 bouteille d'eau pétillante, 2 pizzas quatre fromages
Binome: Chase Fibanacci
Sadique
Tué par: Marion Deschanel
Le...à...(jour et heure): Premier jour à 15h00
Type de Mort: Brulé
Message RP: 11
Moyenne de points: 1,00

Derriere le comptoir, Chase et Vanessa ecoutait attentivement ce que les deux militaire et le binome se racontait...Vanessa avait beau etre fier et sur d'elle, elle n'en disconvenait pas qu'ils était tous deux dans une belle et grosse merde! Elle regarda son binome, tout en reflechissant au moyen de se sortir d'une tel impasse, il était coincé dans une armurerie étroite, armè de quelque couteau, de pique, d'une sarbacane et d'une boite de cure-dent, alors qu'a quelque pas de ca, deux filles armée de FAMAS les attendait avec la ferme attention de les abbatre...Jouer la carte de la tragedienne était une tentative desespéré et suicidaire, les Militaires savaient tres bien que Vanessa était une petite pute de volontaire...et ca...Ca jouer en sa défaveur...Et puis les élèves en leurs compagnie devait bien etre décider a garder leur membres intact...

Il fallait faire bien...et vite...

Elle attrapa le poignet du beau Chase et l'entraina le plus discretement et le plus rapidement possible dans l'arriere boutique...le beau blond, qui n'avait pas encore compris que 4 personne bien décider a tuer les attendait a l'exterieur, la regarda d'un air pervers...


"Ne rêve pas mon mignon..."

elle lui fit signe de se taire et chuchotta

"Y'a tes collègue qui nous attendent dehors...on a que des armes pourri, et elles, on des armes a feu...alors chut..."

Elle regarda au alentour, et trouva une bouteille de vodka, un paquet de cigarette, remplis de deux batonnet de nicotine etd'un briquet ringard rose fluo...Son sourir s'elargit...

"On a peut etre aucun moyen d'attaquer...mais on peut rallonger notre vie de quelque heures..."

Elle arracha le rideau en tissu, ouvrit la fenetre et fit signe a Chase de sortir...elle devissa la bouteille de Vodka, y trempa un morceau de tissus, en ayant bien pris soin d'etaler diverse paperasse afin que tout s'enflamme pour le mieu.


"Sort par la...je m'occupe du reste.... on se retrouve en F3"

Elle retourna dans la bourique ou lesm ilitaire te le binome ennemi semblait encore evaluer la situation et confectionner un plan...Il faisait jour mais la lumiere dans la boutique ne suiffisait pas a distinguer sa position...,elle poussa une chaise, le boucan infernal traduisit sa position, elle se dirirgea une nouvelle fois dans l'arriere boutique, Chase avait filer...bien...

Elle claqua la porte

Enflamma la bouteille

et s'enfuit...


>>>F3<<<
_________________
J'aime le sexe...





... donc je les collectionnes

Revenir en haut
Marion Deschanel
MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 00:25 (2008)  A coté du stade --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 09 Avr 2008
Messages: 37
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Fusil calibre 12
N°: 19
Menu: Un pack de 10 bières bon marché, Menu végétarien (maïs salades tomates haricots froids) 4 portions
Binome: Carl Leung
Victimes: 4
Parano
Message RP: 33
Moyenne de points: 0,89

Marion n’avait pas ouvert la bouche depuis leur départ, se qui devenait une grande première… Le regard morne, elle suivait les deux militaires et s’éloignaient dans des pensées plutôt désagréable. Elle voyait Alex, mort, et elle était obsédée par cette image. Elle avait le nom de ses tueurs potentiel, mais sûrement n’étaient ils pas les seuls à avoir déjà couper quelques têtes, et cette idées la dégoûtait. Elle se souvint de ses cours de philo, chiant à souhait, la tête posé sur son coude replié sur la table, elle jouait avec son stylo en mâchant son chewing gum le regard perdu dans le vague et puis, à un moment bizarrement, sa prof avait attiré son attention. Elle parlait de morale. Elle demandait si un jour un prince demandait de dénoncer quelqu’un qui n’aurait rien fait, sinon il vous tuait, que feraient ils ? L’homme moral n’aurait pas dénoncer cette innocent, l’homme qui ne l’était pas aurait en quelques sortes tuer l’autre en écoutant les ordres de son souverain. Mais se qui comptait dans son histoire, c’était le fait qu’on avait la possibilité de faire le choix. N’étaient ils pas exactement dans ce cas ? Et si… Sauf qu’ils y avaient plus d’un innocent à tuer, sous les ordres de ce prince qu’on appelait gouvernement. Déjà à l’époque elle avait murmurer pour elle-même « quel connard ce prince » et bien la, elle n’en pensait pas moins de ce gouvernement. Et quand elle repensait… Ses camarades n’avaient pas crié à vive voix « je me sacrifierait ! » Non, ils avaient tous pris un air pensif, et dans le fond, elle savait qu’il pensait tous : c’est affreux, mais je sauverais ma peau avant ce pauvre petit innocent. Ses pensées prirent fin quand Hayate pris la parole. Cette fille avait tout bonnement l’air de se faire suer, après tout elle n’était pas exactement dans leur position, elle n’avait pas à mourir dans les 24h, encore moins de tuer quelqu’un ! Ca lui donnait une certaine envie de l’étriper, mais elle gardait son calme, avec ses deux filles dans leur camp, ils avaient une mini chance de s’en sortir.

Le plan n’était pas mauvais, mais les imprévus étaient possibles, et d’un côté il lui semblait qu’il y avait des faille, sans doute le soucis de la perfection, un soucis qu’elle ne se connaissait pas. Se fut au tour de Carl d’intervenir.

Détaillant l’asiatique du regard, il ne lui inspira pas plus de mérite. Non, lui aussi elle l’aurait volontairement étranglé. Elle devenait pas un brin misanthrope la… ?

* «Les hommes moyens dont l'esprit est surexcité mais incapable de se libérer dans la création, éprouvent le désir de se donner en spectacle.» *


Ses grand yeux bleu s’agrandirent, cette phrase, elle l’avait lu dans le livre que Alex lui avait prêter, « l’homme sans qualité », mais ce n’était pas ça qui avait provoqué sa surprise, mais le fait qu’elle était persuadé que celui qu’elle considérait comme son seul ami dans la classe vint de dire cette phrase. Se retournant par réflexe, comme persuadé qu’il allait apparaître, son cœur se serra légèrement quand elle constata que non, il n’était pas là, mais son esprit était décidé à lui jouer des tours…

A l’intérieur, un bruit monstre se fit entendre. Elle tourna la tête vers l’endroit ou les deux autres était censé être et fronça les sourcils. C’était louche, trop louche, non… ?

- J’suis peut être parano, mais je crois que nos amis à l’intérieur prépare quelques chose…

Reculant légèrement et en tirant son binôme par le poignet pour arriver jusqu’au porche de la maison en face de l’armurerie, la blonde préféra se cacher en s’armant de son fusil. Elle était loin de se douter que la boutique allait faire comme qui dirait "badaboum" mais cette manifestation avait sans doute but de les attirer à l'interieur, alors elle se méfiait...
_________________

Marion Deschanel - n°19 # All begin with a letter, all finished with a gun ___


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mathilde Kurylenko
MessagePosté le: Sam 27 Sep - 16:06 (2008)  A coté du stade --> Répondre en citant

Hors ligne
Mort
Mort


Inscrit le: 13 Avr 2008
Messages: 105
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Famas
N°: 0
Tué par: Marion Deschanel
Le...à...(jour et heure): Premier jour à 15h02
Type de Mort: Brulé
Message RP: 39
Moyenne de points: 0,37

Mathilde réfléchissait à un plan.

Déjà il y avait probablement une arrière-boutique, donc ils pouvaient très bien se réfugier si elles leur tiraient dessus, et puis ils avait peut-être des armes à feu voire des bombes.
Il serait plus judicieux d'encercler la boutique, deux devant deux derrière, avec une militaire dans chaque groupe, et de trouver des solutions de repli et de cachette, et puis il valait mieux coordonner et puis ...

Elle entendit soudain du bruit à l'intérieur, suivi peu de temps après d'un claquement de porte et de quelque chose qui tombait au sol.

Sans réfléchir, elle agrippa le bras d'Hayate et courut le plus vite possible.

Elles avaient eu chaud. Quelque chose explosa et mit le feu à la boutique.
En soi, l'explosion n'était pas vraiment dangereuse mais les vitres avaient été soufflées et des morceaux de verre tranchant comme des poignards avaient volés. Heureusement, elles s'étaient assez éloignées et elles n'eurent que des égratinures.

S'ils s'étaient restés à côté de la boutique ....

La militaire regarda autour d'elle. Elle repéra leur binôme qui s'était caché sous un porche, pas loin d'elles.

L'attention de Mathilde fut alors attirée par deux personnes qui couraient à l'autre bout de la rue. Une fille en tenue d'écolière sexy, et un grand blond.

Le binôme. Mathilde reconnut la fille - difficile de l'oublier après l'avoir vue - une volontaire.

" Une volontaire qui s'enfuit ... pourquoi être volontaire alors? et on les poursuit ou pas?"

- On les poursuit ou pas? demanda Mathilde en montrant le binôme qui s'éloignait.


_________________
Revenir en haut
Hayate Haswouari
MessagePosté le: Dim 28 Sep - 23:58 (2008)  A coté du stade --> Répondre en citant

Hors ligne
Mort
Mort


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 28
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: FAMAS
N°: 0
Tué par: Marion Deschanel
Le...à...(jour et heure): Premier jour à 15h02
Type de Mort: Brulé
Message RP: 25
Moyenne de points: 0,89

Hayate avait été légèrement étourdie et assourdie par l'explosion, sa coéquipière l'avait tirée pour se mettre en lieu sûr mais elle avait eu le temps de voir s'enfuir un grand mec blond très américain et une espèce d'actrice porno qui avait mis le feu à l'armurerie...La jeune asiatique réfléchit quelques secondes, regarda autour d'elle, vers la rue où s'était enfui le binôme à abattre, puis vers le binôme copain, ses yeux flamboyaits et elle se redressa comme quelqu'un se reveillant après un cauchemar...

J'vais m'la faire cette salope !!!!

Le souffle de l'explosion avait éteint l'incendie dans la boutique, mais quelques flammes pointait encore, Hayate attrapa une bouteille d'eau dans son sac et aspergea ses vetements. Elle fit signe à ses camarades de l'attendre et entra dans la boutique : tout avait brûlé, un vrai champ de ruine, mais elle trouva quand même un extincteur et s'affaira à éteindre le reste des flammes qui brulait encore

"Vilain fille ta maman t'a jamais appris à ne pas jouer avec le feu ??..."

Elle renifla, eternua et continua à fouiller les restes du magasin : de la paperasse inutile, de cendres et de métal chauffé à blanc...Rien d'utile... Elle continua dans l'arrière boutique, la source de l'explosion et aperçu par la fenêtre la silhouette de la blonde qui s'enfuyait. Hayate sortit du magasin et debala tout son attirail de son sac : les deux minis bombes qu'elles avait fabriquées...

Vous allumez, vous lancez et là badaboum...Ils se sont enfuis dans une rue commerçante, pas la peine de tout fouiller ils sont au bout de la rue et ils doivent nous attendre...Pour les faire sortir, on peut essayer de les brûler...

Elle se tourna vers Mathilde et lui tendit une de ses bombes artisanales ainsi qu'un regard : si ils sortent tu les exploses, puis elle regarda la blonde, Marion, armée de son fusil et lui sourit, il était temps de faire ses preuves, et enfin elle se tourna vers le jeune chinois et lui tendit la dernière bombinette...

Il est temps de montrer ce que t'as dans le ventre, vise en priorité près des murs...Aller super scout passe devant qu'on puisse t'admirer à l'oeuvre...


==> F3
_________________



Dernière édition par Hayate Haswouari le Lun 29 Sep - 12:09 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Carl Leung
MessagePosté le: Dim 12 Oct - 20:39 (2008)  A coté du stade --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 02 Mai 2008
Messages: 17
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Un chat dans une boite et une épée de 30 kilos
N°: 19
Menu: 1 bouteille de vin blanc, Un poulet prêt à cuire
Binome: Marion Deschanel
Sympa
Message RP: 14
Moyenne de points: 0,82

Carl avait le cœur qui battait à cent à l’heure, il suivait les événement sans trop comprendre. Une explosion et une fuite, des morceaux de verre, un peu d’air chaud et voilà que la militaire était déjà en train de faire l’inspection du magasin, avait déjà situé la planque de l’autre binôme et préparait un plan d’attaque. Carl reçut alors une bombinette dans la main et quelques instructions, il regardait Hayate dans les yeux et serrait les dents, il fallait le faire! Carl saisit pleinement la petite bombe et hocha la tête, il fallait tirer à l’endroit précis où se terrait les autres. Il y avait une volontaire dans le lot elle devait être hargneuse, elle avait pourtant fuit, que voulait dire cette attitude? Carl ne comprenait pas, elle avait peu-être pas une bonne arme, il se tourna alors vers les trois filles et dit:

-Si une volontaire fuit c’est qu’elle ne doit pas avoir une arme à feu, elle et son binôme ne doivent pas être armée comme ils le voudraient alors je pense que là où ils se tiennent, ils doivent être près pour nous attaquer, ils doivent être bien cachés et parés pour faire le plus de dégâts il faut s’attendre à tout.

Sur ces mots, Carl accéda à l’encadrement de la porte, et marcha à grand pas vers le bâtiment ou ils se trouvaient, il voyait au loin la porte par laquelle ils étaient passés, ses pas résonnaient dans cette rue étroite, il marcha plus doucement quand il entendit une musique venant d’un haut parleur. Carl s’arrêta net dans son élan et leva la tête, cette musique, elle lui faisait peur à présent, il savait ce quelle avait fait subir à Marion la dernière fois. Carl ne la supportait pas, elle lui noua le ventre. Cette femme inhumaine commença de sa voix insolente à souhaiter la bonne appétit aux élèves, comment pouvait-elle jouer ce rôle si…si sadique.

- « Une fois encore je suis bien fâchée de la réaction de certains d'entre vous ! Suivant l'exemple d'Ayame votre camarade Yuki Misaki a mis fin à ses jours en avalant une flopée de médicaments, abandonnant la pauvre Aileen à son triste sort... Nous avons ainsi perdu le garçon numéro 5 à 6h10, 10 minutes à peine après le dernier rapport ! »

Carl ouvrit grand les yeux, un suicide! Ce rapport était terrifiant, Carl s’avança vers un mur, le plus près de lui, l’endroit ou l’ennemi se trouvait était encore loin, il ne pouvait pas être vu. Carl avait surtout comme un pré sentiment, il tenta de se calmer et cette musique! Raaaaaahhhhh!

"Mais nous ne vous en voulons pas, l'erreur est humaine n'est-ce pas ? Vous serez tous d'accord avec nous sur ce point, n'est-ce pas mes angelots ? Parce que même nous, il nous arrive de faire des erreurs... en effet, à 6h25 Chris Mc Cartney, fille n°3, a subit une mort atroce à cause d'une erreur de manipulation... pour nous escuser, nous avons exceptionnellement oublié la règle des binômes et laissé le jeune Ichibei en vie"

Carl entendit son nom, celui qu'il redoutait enendre: Chris Mc Cartney… Il leva la tête en l’air NON!

« a subit une mort atroce à cause d'une erreur de manipulation... »

-Non... pas ça! C'EST PAS POSSIBLE!

Carl sentit son cœur se serrer au point de plus pouvoir respirer, il suffoquait, son cœur battait trop vite, il inspirait, expirait a rythme saccadé. Une erreur… Elle serait encore en vie…Mais a cause d’une erreur… Des larmes se mirent couler sur les joues de Carl, il ne pouvait plus se contrôler et ses jambes furent comme coupées, se retenant de tomber en s’appuyant sur le mur, Carl sentit qu‘il allait vomir mais ne se reteint pas.

- « Mais pour la suite du spectacle vous vous êtes vraiment déchaînés les enfants ! Ce fut fan-tas-tique ! Nous avons même eu droit à un pic d'audience de 90% pour le combat apocalyptique qui a eu raison du jeune Ichi Takumi ! Celui-ci en plus de faire péter l'audience, explosa littéralement sous nos yeux ! Sa binôme qui était partie quelques temps plus tôt eut vite fait de le rejoindre dans la mort... le binôme n°23 nous a donc quitté en apothéose à 7h30 ! »

Le discours de cette mégère continuait mais Carl n’écoutait plus. A présent il crachait son dégoût il releva la tête et repartit en sanglots, ses mains sur le visage, il du s’asseoir dos au mur, et laissa tomber la bombe qui roula vers Marion. C’était fini, ce pour quoi il restait en vie n’était plus... Chris était maintenant quelque part, immobile, morte. Carl redoubla ses pleurs en repensant a cette idée, son coeur s'emballait de nouveau. Ils s’étaient dit qu’ils se retrouveraient très vite, il n’avait pas été assez rapide. Qu'est-ce qu'il s'en voulait. Qui était le type avec elle, il était toujours vivant, il l’avait vu mourir! Carl n’aura plus de but à présent, il avait promit de la retrouver et de continuer l’aventure ensemble, il devaient repartirent et survivre…

Mais il fallait se mettre a l’évidence, ils allaient tous mourir, la preuve même ceux qui n’ont rien demandé sont victime d’erreur, Carl resta dans ses idées noires la tête dans ses bras, il pleurait encore…

-Pourquoi pourquoi pourquoi pourquoi.........
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:49 (2018)  A coté du stade -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
Battle Royale : Next Génération Index du Forum -> Charlieu [Lock] -> F4

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com