Battle Royale : Next Génération Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
<  Terreurs nocturnes...
Bryan Mc Leod
MessagePosté le: Mer 30 Avr - 17:31 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 35
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Skate ; Vibromasseur
N°: 2
Menu: 1 bouteille de soda, Un gâteau d'anniversaire
Binome: Emi O'Connor
Victimes: 2
Parano
Message RP: 31
Moyenne de points: 0,89

Tic-tac-tic-tac-tic-tac-tic-tac…

Une fois de plus Bryan se retourna dans son lit, le front dégoulinant de sueur, son haut de pyjama littéralement chiffonné par ses mouvements incessants.

Tic-tac-tic-tac-tic-tac-tic-tac…

Le jeune garçon se redressa brutalement, envoyant valser sa couverture sur le sol avant de, dans un sursaut, se jeter sur elle pour la récupérer.

Qui peut savoir ce qui se trouvait sur cette moquette d’un gris triste et insipide, hein ? Des acariens sûrement ! Et mille autres choses bien pire ! D’ailleurs sa couette en était déjà couverte à l’heure actuelle, ils devaient grouiller dessus, millions de parasites qui…

Sans pousser la réflexion plus loin, l’américain la jeta de nouveau sur le sol, bien décidé à ne plus la ramasser avant de l’avoir nettoyée convenablement mais avant tout, il fallait qu’il se lave lui. Se débarrasser de toutes ces choses immondes qui envahissaient peu à peu chaque centimètre carré de sa peau.

Après avoir enfilé précautionneusement ses chaussons, il fila jusqu’à la salle de bain et, après avoir généreusement inondé la baignoire d’eau de javel, rinça le tout et consentit à y entrer.

Se balançant d’avant en arrière, les yeux clos tandis que l’eau bouillante coulait sur lui, l’adolescent tenta de reprendre ses esprit, de chasser toutes ces images horribles de sous ses paupières clauses.

S’il n’avait pas été aussi stupide !

Qu’elle idée de venir là, dans ce nid à microbe, avec des gens inconnus pour une raison des plus suspecte ! Ils lui voulaient du mal, tous ! C’était sûr ! Et s’il ne faisait pas attention ils auraient sa peau aussi sûrement qu’il s’appelait comme cet idiot d’Highlander…

D’ailleurs… ils pouvaient l’avoir déjà empoisonné ! Ou pire !



Quelques minutes plus tard, dans le hall du bâtiment :

- « Comment ça il n’y a pas de vol disponibles ?? Vous vous fichez de moi ! Et NON je ne vous passerais pas mes parents ! Si je vous dis que je suis sérieux et que… hein ?? Connards ! »

Raccrochant brutalement son téléphone, Bryan jeta un regard désespéré à sa petite valise, et à l’immensité de la ville plongée dans le noir, seulement éclairée par quelques lampadaires. Que pouvait-il faire, pauvre gamin de 14 ans ??

Pas de permis, pas de voiture, même pas prit au sérieux pour l’achat d’un billet d’avion, surtout pas à 2h du matin…

Bloqué ici, voilà ce qu’il était.


- « Fait chier ! »

Se figeant soudain, l’oreille dressée à l’attention du moindre son, il remarque un bruit discret mais persistant qui se rapprochait... des bruits de pas.

*Ca y est… ils savent tout… ils viennent pour moi !*

Une goutte de sueur perla sur son front et roula jusqu’au creux de son cou avant qu’il n’ose reprendre une respiration et faire lentement volte face pour se retrouver face à… quelqu’un de sa classe.

La tension baissa d’un cran, lui évitant une crise cardiaque précoce et malgré tout imminente
.

-« Tu pistes souvent les gens en pleine nuit, hein ?? »

_________________

Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Mer 30 Avr - 17:31 (2008)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Monica Suarez
MessagePosté le: Mer 14 Mai - 15:00 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 76
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: lance harpon
N°: 10
Menu: 1 bouteille de sake, 1 sac de pommes
Binome: Sean Flavell
Victimes: 2
Terrifié
Message RP: 61
Moyenne de points: 0,80

La Colombienne de la classe était partie de dégourdir les jambes dans les couloirs obscures de l'école. Dans cette nouvelle chambre qu'elle trouvait vide sans ses posters de ses idoles.
Elle ne se sentait pas chez elle et ne s'endormait pas avec le bon gout des plats de papa-maman, un peu disparus à cause du gout du dentifrice qu'on vendait dans le coin de la rue. Ah lala... Le queens était si loin d'Osaka. Y avait-il un quartier hispanique dans cette ville ?
Elle verra la prochaine fois. En attendant, il se faisait tard et elle n'était pas au lit. Ses parents diraient sûrement "Hija, il est tard, repose toi un peu ma chérie". Ils lui manquaient terriblement... Comme en colonie, quand elle a dû faire un scandale pour rentrer.

Dans sa marche, elle croisa un petit bonhomme de sa classe. Enfin petit... Elle n'était pas non plus bien placée pour le juger !
Elle s'approcha de lui, elle avait écouter ton son appel, en fait... En déambulant dans les couloirs, elle avait entendu une voix résonner dans le hall. Apparemment il voulait rentrer chez lui. Qu'est-ce qu'elle le comprenait...

Moi ? Mais non, tu te fais des idées ! dit-elle avait un grand sourire éclatant.

Elle s'abaissa à son niveau, elle était légèrement plus grande que lui.

Moi, c'est Monica. Tu es Bryan Mc Ledson ?

Monica est sure à 100% qu'elle ne se trompait pas sur l'identité du garçon. Mc Ledson, oui, c'était bien ça ! Un nom qui se retient vite.
Elle lui tendit la main pour qu'il la serre. Elle avait l'air d'une baby-sitter qui parlait à l'enfant qu'elle s'apprêtait à garder.
_________________
Revenir en haut
Bryan Mc Leod
MessagePosté le: Jeu 22 Mai - 21:13 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 35
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Skate ; Vibromasseur
N°: 2
Menu: 1 bouteille de soda, Un gâteau d'anniversaire
Binome: Emi O'Connor
Victimes: 2
Parano
Message RP: 31
Moyenne de points: 0,89

- « Mc...Ledson... »

Au lieu d’un mec typé costard et lunettes noires façon men in black comme il attendait, ce fut une adolescent plus vieille que lui, potelée et assez moche qui sortit de l’obscurité, un immense sourire benêt sur le visage.

Les bagues qu’elle arborait brillaient tellement à la lueur des réverbères qu’elle faisait penser à une boule disco.

Apparemment elle ne connaissait pas plus les notions d’hygiène que les critères de la mode car elle se pencha vers lui pour se présenter, faisant respirer à Bryan son haleine (chargée de combien de millions de bactéries ??).

Ni une ni deux, le garçon se recula violemment, plaquant un mouchoir sur son nez et sa bouche bien que persuadé qu’il serait malade le lendemain.

Ce fut donc un regard furieux qu’il lança à sa camarade de classe (il se souvenait clairement l’avoir vu en cours... enfin pendant les cours qu’il n’avait pas séchés...), rétorquant d’une voix froide comme la banquise :


- « C’est Bryan Mc Leod... Leod, comme Highlander, cette série débile où ils passent leur temps à se décapiter pour une pseudo histoire de puissance et d’immortalité. Des conneries si tu veux mon avis. »

Ses yeux quittèrent le visage de Monica pour se fixer sur la main qu’elle lui tendait. Sans faire le moindre geste, il se contenta de fixer la main en silence.

Finissant toutefois par le rompre, il lâcha une simple question.


- « Tu sais combien de saletés les gens se trimballent sur les mains ? »

Visiblement non étant donné l’air niais qu’elle lui lança.

Littéralement agacé, l’américain fini par répondre lui même à sa question. Qui d’autre l’aurait fait de toute manière ?


- « BEAUCOUP TROP ! Donc fait moi le plaisir de récupérer ta main, ça va finir par me mettre mal à l’aise. »

Il soupira, lissant sans y penser le pan de sa chemise. Ils étaient tous comme ça, ignorants, sales... et si bêtes ! Mais pas tous, pas ceux dont il avait peur...

Une idée lui traversa alors l’esprit comme une évidence : mais qu’est-ce qu’elle fichait là ? Elle avait pas l’air du genre insomniaque... peut-être qu’elle était plus maligne qu’elle ne semblait. Peut-être qu’elle était de mèche avec eux !

Son visage affichant de nouveau un air méfiant, il demanda, détachant bien ses mots pour imprégner l’esprit de la colombienne :


- « Au fait... qu’est-ce que tu fais ici à cette heure là ? T’es sure de ne pas me suivre ? »

_________________

Revenir en haut
Monica Suarez
MessagePosté le: Sam 24 Mai - 14:56 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 76
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: lance harpon
N°: 10
Menu: 1 bouteille de sake, 1 sac de pommes
Binome: Sean Flavell
Victimes: 2
Terrifié
Message RP: 61
Moyenne de points: 0,80

Monica fronça ses sourcils épais.

Sale gosse !

Elle se redressa et récupéra sa main. Quelle méchanceté ! Elle était vexée.

Pourquoi est-ce que je suivrais un petit garçon aussi méchant, insolant et malpoli ?!

En fait, elle n'était pas sure de son age mais il faisait vraiment petit garçon. Et puis, il avait été très très très méchant avec elle, alors il méritait d'être appelé comme ça !

Sache que j'ai une hygiène irréprochable et que mes mains sont lavées !

Elle sortit tout de même un chewing-gum à la menthe. Avec ce qu'elle avait mangé tout à l'heure, même le dentifrice n'avait pas réussi à faire disparaitre l'odeur de ses plats à réchauffer préparés par maman et papa.

Est-ce qu'elle faisait si négligée ? Après tout, à part ses cheveux épais qui parfois lui font des démarquassions tellement ils sont gros mais qui étaient quand même bien shampouinés, elle ne faisait pas vraiment sale. C'est parce qu'elle est le vilain petit canard de la classe ?

En fait tu sais, tu dois trimballer autant de microbes que moi. Et tu imagines le nombre de microbes qui infestent ce hall ? On n'est jamais à l'abri, même pas toi.

Ce petit bonhomme est fou. Même son neveu perfectionniste qui ne voulait pas grossir et avoir une taille de mannequin comme sa mère, n'était pas aussi parano. Et pourtant Monica est bien placée pour le savoir, il a lui aussi horreur des microbes.

Seulement, cet enfant pas vraiment innocent qui se trouvait face à elle n'était pas chanceux. Il ne pouvait pas vivre tranquillement à l'abri de tous ces mibroces. Donc, il ne pouvait pas vivre pleinement... le pauvre. Il ne pourrait pas embrasser et connaitre cette sensation.
Pour Monica, hors de question d'embrasser mais pour d'autres raisons, elle a été traumatisée par un baiser très métallique (elle a embrassé un gars qui avait lui aussi un appareil dentaire...).

Bref, ce petit garçon était perdant. Il ne savait surement pas tout ce qu'il manquait à être aussi maniaque.
_________________
Revenir en haut
Bryan Mc Leod
MessagePosté le: Mar 27 Mai - 16:05 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 35
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Skate ; Vibromasseur
N°: 2
Menu: 1 bouteille de soda, Un gâteau d'anniversaire
Binome: Emi O'Connor
Victimes: 2
Parano
Message RP: 31
Moyenne de points: 0,89

Petit garçon ? Petit garçon ???

Il avait 14 ans nom de Dieu ! Sûrement 2 ans à peine de moins que cette vache à la pilosité envahissante...

D'ailleurs est ce qu'il l'appelait la moche, lui ?

Bryan ne porta par contre aucune attention aux qualificatifs qui avaient suivit le « petit garçon ». Après tout c'était loin d'être la première fois qu'on lui disait qu'il était méchant, insolent et malpoli.

D'ailleurs en quoi avait-il été malpoli ? Il ne l'avait pas insulté à ce qu'il savait... il avait même été tout à fait correct ! Enfin... selon sa propre échelle de valeurs.

Il ne put s'empêcher de ricanner lorsqu'elle lui dit que son hygiène était irréprochable, comme s'il suffisait de se laver les mains pour qu'elles restent propres !


- « Ok ok tu t'es lavée les mains... et après ? T'as ouvert combien de porte ? T'as touché combien de meubles ? Et eux, combien de fois ont-ils été touchés par des gens qui, eux, ne se lavaient pas les mains ? C'est à cause des gens naïfs comme toi que les microbes se répandent... »

D'ailleurs elle ne semblait pas si clean que ça vu l'air inquiet qu'elle affichait et, ô joie pour Bryan, le chewing-gum qu'elle sortit presque aussitôt pour alléger son haleine suffoquante.

Si elle était si propre, pourquoi porter autant d'attention à ce qu'il lui avait dit ?

Elle poursuivit toutefois dans sa lancée moralisatrice en lui disant que lui aussi était couvert de microbes, qui infestaient d'ailleurs le hall de cette fichue école.

Comme s'il ne le savait pas !

C'était déjà bien assez horrible comme ça, il n'avait pas besoin de ceux des autres en plus, non mais oh...

Alors qu'il grommelait des choses incompréhensibles pour la sud américaine, il remarqua le regard de pitié qu'elle lui lança.

Qu'est-ce qu'il avait horreur de ce regard !

Ses parents, sa famille, le peu d'amis qu'il ait jamais eu... ils lui lançaient tous ce regard, comme s'il était une pauvre bête malheureuse... rha ! Il n'en voulait pas de leur pitié !


- « J'suis pas à plaindre alors arrête avec ce regard... ça te rend encore plus repoussante. »

_________________

Revenir en haut
Monica Suarez
MessagePosté le: Mar 27 Mai - 16:20 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 76
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: lance harpon
N°: 10
Menu: 1 bouteille de sake, 1 sac de pommes
Binome: Sean Flavell
Victimes: 2
Terrifié
Message RP: 61
Moyenne de points: 0,80

Monica ouvrit grand la bouche et en fit tomber son chewing-gum. La remarque du petit garçon l'avait vraiment blessée et elle en avait les larmes aux yeux. Mais un sourire se forma sur ses lèvres, et son appareil dentaire refit surface.

Elle lécha sa main et l'écrasa sur la joue du petit garçon dans une baffe mémorable qui résonna dans les couloirs sombres de l'école.

Ca, tu l'as mérité. Voilà ce qui t'attend si tu continues à être aussi désagréable avec les filles.

Malgré le fait qu'elle a surement dû traumatiser pour quelques semaines le petit enfant, elle était vraiment blessée par sa remarque.

Elle a toujours été le laideron, celle qui redonnait confiance en soi aux filles qui se trouvaient moches, celles dont les garçons se moquait etc... Et même à Osaka, on la trouvait repoussante.

Peut-être qu'un relooking s'imposait... Genre le maxi kit d'épilation pour ses sourcils, une nouvelle coupe, des nouveaux habits et un régime. Mais ce dont elle ne pouvait pas se débarrasser, c'était le pire : ses lunettes et son appareil dentaire. Ca, elle en avait réellement besoin.

Mais où a-t-elle la tête, en fait ?! Pourquoi vouloir plaire à des microbes comme ce nain ?! Elle fut choquée d'avoir pu penser à ça pendant quelques secondes...

Voilà, maintenant on ne fait plus qu'un, mes microbes sont les tiens !
_________________
Revenir en haut
Bryan Mc Leod
MessagePosté le: Mar 27 Mai - 23:05 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 35
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Skate ; Vibromasseur
N°: 2
Menu: 1 bouteille de soda, Un gâteau d'anniversaire
Binome: Emi O'Connor
Victimes: 2
Parano
Message RP: 31
Moyenne de points: 0,89

Mais... mais... MAIS !

MAIS ELLE EST TAREE ! Oo

Plus que la brûlure cuisante due à la marque des cinq doigts de Monica sur sa joue blafarde, c'était la sensation humide de sa salive sur sa peau qui le faisait vibrer de rage et de dégoût.

Il pouvait même en sentir l'odeur, sentir grouiller les bactéries sur sa peau propre et saine...

Bryan se retint de vomir de justesse et couru jusqu'à la fontaine à eau du hall, sans lâcher son sac à dos emplis de matériel salvateur.

Ouvrant le robinet à l'aide d'un mouchoir en papier, l'américain s'aspergea le visage avant de se le frotter activement avec du savon anti-bactérien qui ne le quittait jamais.

Il eut beau frotter de toutes ses forces il sentait encore la bave de cette folle sur sa joue, comme si elle s'était incrustée dans sa peau.


*Ce n'est que ton imagination, ce n'est que ton imagination, ce n'est que ton...*

Une fois son visage rincé (et sans même avoir prit la peine de fermer le robinet dont l'eau se déversait toujours abondamment-Il s'en fichait après tout, ce n'était pas lui qui payait la facture d'eau-), il fit volte face et traça sans s'arrêter jusqu'à celle qu'il appelait intérieurement « le monstre ».

- « Toi ! »

Les poings serrés, il se retenait de toutes ses forces de lui rendre sa claque, non pas parce qu'il ne fallait pas frapper les filles mais parce qu'il ne voulait pas se salir un peu plus.

- « Toi la grosse, la moche, le laideron, la gras du bide, la crade, l'immonde vache ventripotente et poilue, la boule disco ambulante, le serpent à lunettes... »

Tremblant de tout son corps, il pointa un doigt vengeur vers le visage potelé de la sud américaine.

- « ... tu va me le payer ! Je ferais de ta vie un enfer ! Je te suivrais comme ton ombre et quand tu t'y attendra le moins... je frapperais ! »

Bon d'accord il exagérait un peu mais qui contrôle ce qu'il dit sous l'effet de la colère ?

Rouge jusqu'aux oreilles, des larmes de dégoût et de rage au coin des yeux il ne pouvait s'arrêter de fixer celle qui avait osé le souiller de la sorte.


*Ça se paiera !*

_________________

Revenir en haut
Monica Suarez
MessagePosté le: Mer 28 Mai - 23:43 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 76
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: lance harpon
N°: 10
Menu: 1 bouteille de sake, 1 sac de pommes
Binome: Sean Flavell
Victimes: 2
Terrifié
Message RP: 61
Moyenne de points: 0,80

En une seule phrase, Bryan venait de déballer à Monica toutes les insultes qu'on a pu lui dire jusque là... bien qu'elle ait quand même connu pire ! Mais venant de ce petit garçon qu'elle croyait gentil au début... quelle déception.

Tu devrais pas rester ici parce qu'à l'heure qu'il est mes microbes te dévorent. Tu veux que je te refile mes morpions ?

Monica ne s'était pas vraiment rendue compte de sa remarque sur les morpions... Mais bon, ça ne pourrait que l'énerver encore plus, alors !

Je suis peut-être pas très jolie mais il en faudra plus, bien plus pour me faire craquer.

Vraiment, pour qui se prenait-il ? Pour le mal incarné ? Il est marrant, ce petit... Quoi qu'effrayant, oui ! Elle avait beau rire de ses paroles, qu'allait-il arriver ensuite... ? Maintenant, il faudra être vigilante, il a quand même l'air vachement atteint et Monica ne savait pas s'il était vraiment capable de prendre sa revanche.

Hey, le microbe ambulant, on parle mieux à ses supérieurs.

Tout à coup, elle avait l'impression d'être devenue tout ce qu'elle avait toujours détesté : les petites pimbêches prétentieuses. Heureusement qu'elle n'avait rien d'une pimbêche.

Mais après tout, c'était marrant.

Monica se pencha vers Bryan et demanda : Ok ?
_________________
Revenir en haut
Bryan Mc Leod
MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 00:03 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 35
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Skate ; Vibromasseur
N°: 2
Menu: 1 bouteille de soda, Un gâteau d'anniversaire
Binome: Emi O'Connor
Victimes: 2
Parano
Message RP: 31
Moyenne de points: 0,89

Le jeune américain se calma peu à peu tout en suivant attentivement le discours de la Colombienne qui montrait un tout autre visage.

Ça y était elle avait finit avec ses airs de mère poule (qui lui donnait presque la nausée) ?

Pour quelqu'un qui n'était pas touché par les insultes, elle réagissait au quart de tour, la monstre. On ne lui avait jamais dit que mentir était un bien vilain défaut ?

Quoi que, vu tous ses défauts physiques ça devait passer inaperçu.

Qui s'intéresse à l'intérieur d'une morue ? On dénigre déjà l'extérieur alors...

Il la regarda d'un air le plus neutre possible tandis qu'elle approchait son immonde visage joufflu du sien, comme attendant l'acquiescement de Bryan.

Oh si elle voulait quelque chose elle l'aurait, mais sûrement pas une prière pour sa supériorité et sa magnificence...

Sortant sans se presser son pshit à eau de javel, il le mit à la hauteur de son visage, pointé directement vers la face bovine de Monica qui affichait toujours ce regard d'horrible autosuffisance.

Il allait d'ailleurs se faire un plaisir de le faire disparaître.


- « Oh... je suis un microbe ? »

Se reculant légèrement pour que la sud américain puisse profiter de son étrange sourire (qui ne présageait rien de bon), il reprit, la lueur de la vengeance animant ses yeux bleus encore rougis par les larmes :

- « Et bien toi tu es un virus. Meurt ! »

Il avait dit ça d'une voix guillerette, amplifiant son sourire et...

...Appuya sur le pshit.

Il n'en fallut pas plus pour que le visage du monstre soit aspergé d'eau de javel dont une quantité infime était entrée dans ses yeux (elle pouvait être heureuse d'avoir des lunettes sur ce coup...), le reste commençant déjà lentement mais sûrement son travail de décoloration.


- « Bizarre t'es encore la... j'ai pas dû en mettre assez ! »

Ce fut cette fois ci littéralement une douche de javel qui s'abattit sur la pauvre fille dont les yeux commençaient à être réellement douloureux.

*Ca l'apprendra à se moquer de moi... j'avais rien demandé !!!*

_________________

Revenir en haut
Monica Suarez
MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 00:21 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 76
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: lance harpon
N°: 10
Menu: 1 bouteille de sake, 1 sac de pommes
Binome: Sean Flavell
Victimes: 2
Terrifié
Message RP: 61
Moyenne de points: 0,80

Lorsque le petit garçon s'éloigna avec un étrange sourire, Monica fronça ses gros sourcils mais ne réagit pas.

Sans qu'elle ait le temps de la voir arriver, de l'eau de javel arriva de plein fouet sur son visage. Effectivement, elle pouvait être contente d'avoir des lunettes... Mais elles ne suffisaient pas et le liquide partit se répendre dans ses yeux.

Comme si on aspergeait un démon d'eau bénite, Monica fit quelques pas en arrière avant de s'emmêler les pieds et de tomber. Si ça avait été un ralenti et qu'on avait mis une musique de fond,  on aurait pu faire l'exorciste d'Osaka. En plus de ça, son cri  inhumain lors de sa chute résonna dans les couloirs de l'établissement.
De quoi effrayer Bryan... Mais lui avait de l'eau de javel. Que faire ? Lui envoyer son pied dans son objet masculin d'enfant ? Non... Elle ne voyait rien !

Tout ce qui lui restait à faire était de courir. Elle prit ses jambes à son cou et courut à une telle vitesse qu'elle dépassa rapidement Bryan, pendant un moment... jusqu'à ce qu'elle soit essoufflée, c'est à dire un peu avant d'atteindre les escaliers. De quoi laisser le temps à ce microbe de la rattraper ! Pas le temps de se retourner, elle montait les escaliers, manquant même quelques marches mais en se relevant toujours aussi vite qu'en tombant.

Elle atteint enfin le couloir qui menait aux chambres, maintenant, il fallait trouver où était la sienne... cette école, quelle galère ! Ayant un trou de mémoire et des brulures aux yeux, Monica dut faire demi-tour pour arriver à la cantine.

Au moins elle pouvait l'éviter en renversant des chaises sur son passage et en se cachant sous une table.

C'est ce qu'elle fit, et même mieux, elle entra dans les cuisines... Jamais il ne penserait à aller la chercher ici !

Elle a gagné.

Mais par précaution, elle se cacha sous une table où il y avait assez de place pour l'abriter.

Sale môme !!  C'est lui qui va me le payer.
_________________
Revenir en haut
Bryan Mc Leod
MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 14:24 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 35
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Skate ; Vibromasseur
N°: 2
Menu: 1 bouteille de soda, Un gâteau d'anniversaire
Binome: Emi O'Connor
Victimes: 2
Parano
Message RP: 31
Moyenne de points: 0,89

Sous la colère il n'avait pas réfléchi, après tout ce n'était qu'un gamin de 14 ans...

Mais quand Bryan vit Monica tomber dans un hurlement digne des pires films d'horreur avant de détaler à l'aveuglette vers les chambres il commença sérieusement à se poser des questions.

Mais qu'est-ce qu'il avait fait comme conneries encore ??

Sur le moment ça lui avait paru une bonne idée, une idée merveilleuse même mais avec du recul...

C'était dangereux.

Surtout quand on savait les méfaits de l'eau de javel, surtout pure comme celle qu'il transportait toujours sur lui.

S'il ne faisait rien elle courrait de grands risques et elle le balancerait aux flics qui viendrait l'arrêter et il passerait quelques années dans une prison d'un pays loin de sa patrie où tous les pervers voudront le... Oo

Pas moyen que ça arrive !


- « Hey ! Reviens ! »

L'américain se mit à courir à toute vitesse derrière la colombienne, son sac toujours sur le dos et la main encore crispée sur le vaporisateur.

L'adolescente était aussi discrète qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine, ce fut donc avec une facilité déconcertante qu'il la suivit jusqu'au réfectoire et enfin jusqu'à la cuisine plongée dans le noir.

Bryan actionna l'interrupteur et s'avança vers le large postérieur qui dépassait de sous une table, scène qui lui tira un soupir.


- « Hey... sors de là. »

L'adolescente ne bougea pas d'un iota, il fut donc forcé d'être plus clair et plus « aimable ».

Après tout en ce moment elle devait le prendre pour un serial killer ou pire, qui sait ?


- « C'est bon j'arrête ! Mais sors de là ! Si tu te lave pas vite le visage et les yeux tu risques gros, parce que dans mon vaporisateur c'est de la javel pure et c'est super corrosif ! Ca va te bouffer la peau et les yeux si tu fais rien... »

Bryan soupira et déposa son pshit dans son sac en signe de bonne volonté.

- « Bon... on fait une trêve le temps que ça se règle, ok ? »

_________________

Revenir en haut
Monica Suarez
MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 18:27 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 76
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: lance harpon
N°: 10
Menu: 1 bouteille de sake, 1 sac de pommes
Binome: Sean Flavell
Victimes: 2
Terrifié
Message RP: 61
Moyenne de points: 0,80

Au lieu de voir des petits pieds s'avancer vers elle puis la tête de Bryan qui afficherait un sourire sadique et qui lui enverrait un nouveau jet d'eau de javel.

Au lieu de ça, il lui conseillait de sortir pour vite se laver le visage et les yeux.

Ah bah ça, j'ai remarqué !

Il avait également déposé son pshit démoniaque et proposa de faire une trêve. Finalement, il était peut-être moins méchant que ce qu'elle croyait... Mais bon, combien de fois on lui avait fait ce sale coup ?
Allez Monica, je rigole ! Et hop, je te le fais une dernière fois...

Mais elle voulait croire qu'il n'avait aucune idée derrière la tête, s'en persuada puis finit par sortir de sa cachette, pas terrible d'ailleurs...

Elle se pressa d'aller vers le lavabo  pour se rincer le visage. Elle enleva ses lunettes et décida de ne pas se retourner sans les remettre. Qui sait, ce gamin était peut-être une canaille. Il fallait trancher : gentil ou méchant ?

Bref, pour l'instant il fallait se débarbouiller le visage. Elle se le rinça pendant plusieurs secondes et se retourna, lui faisant de nouveau face mais le voyant autrement, non plus comme un microbe mais comme un microbe au grand coeur. Enfin bon, pas tout à fait...

Elle lui tendit sa main pour une petite poignée mais ce geste fut le début de la dispute, alors il valait mieux éviter...

D'accord... Excuse moi, mais sur le moment c'est le seul truc à faire qui m'est venu à l'esprit...

Il n'était pas tout à fait pardonné, et elle non plus surement. Mais bon, tant qu'elle ne lui fichait pas des baffes avec sa salive et que lui ne l'aspergeait plus d'eau de javel, ils pourraient surement oublier tout ça...
_________________
Revenir en haut
Bryan Mc Leod
MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 23:21 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 35
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Skate ; Vibromasseur
N°: 2
Menu: 1 bouteille de soda, Un gâteau d'anniversaire
Binome: Emi O'Connor
Victimes: 2
Parano
Message RP: 31
Moyenne de points: 0,89

Le seul truc qui lui était venu à l'idée ?

Se cacher sous une table ???

Enfin bon, ce n'était pas moment de remettre ça. Ils en étaient arrivés à une sorte de cesser le feu et ce n'était pas pour lui déplaire, après tout la seule chose que Bryan voulait c'était la paix.

Et aussi que l'environnement soit aseptisé, qu'on ne l'espionne plus et que personne ne fomente de complot dans son dos mais ça, c'était irréalisable (du moins de son point de vue).

Il avait remarqué la main qu'elle avait commencé à avancer avant de stopper son geste et, bizarrement cela lui fit voir Monica sous un jour nouveau.

Elle commençait à le comprendre.


- « C'est... c'est pas grave tu sais... quand on panique on fait des conneries... »

Les yeux toujours ronds comme des soucoupes, l'idée faisait son petit bonhomme de chemin dans la tête du ricain.

Quelqu'un essayait de le comprendre...

Au lieu de faire comme tous ces idiots à vouloir le convaincre du bien fondé de la poignée de main elle avait simplement enregistré qu'il ne voulait pas et était passé à autre chose.

Bon, c'était peut-être pas une lumière mais... quelqu'un de bien (ce qu'il ne lui dirait bien sûr jamais, elle pourrait croire qu'il tombait amoureux d'elle et ça jamais il ne permettrait qu'elle ne fasse même que l'imaginer).


- « Et... moi aussi j'suis désolé de... »

*D'avoir failli te rendre aveugle ? Pffff...*

- « ...de t'avoir aspergé et tout. Mais ce que t'as fait c'était méchant... »

Prenant alors un air penaud il baissa la tête, fixant ses chaussures comme si elles étaient son dernier point d'attache avec le monde.

- « Tu vois, les gens me prennent pour un fou, j'ai jamais eu d'ami plus d'une semaine de suite et je sais qu'il se passe des choses dans mon dos et... et les microbes ça arrange rien tu vois et... bah tout ça ça rend pas aimable quoi... »

Comme s'il se réveillait soudain, il leva son regard triste et désabusé vers Monica quand il se rendit compte qu'involontairement il avait vidé son sac devant elle.

Et étrangement... ça le gênait pas plus que ça....

_________________

Revenir en haut
Monica Suarez
MessagePosté le: Ven 30 Mai - 14:35 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 76
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: lance harpon
N°: 10
Menu: 1 bouteille de sake, 1 sac de pommes
Binome: Sean Flavell
Victimes: 2
Terrifié
Message RP: 61
Moyenne de points: 0,80

Si Bryan n'était pas aussi parano, Monica l'aurait pris dans ses bras pour le réconforter. Mais on s'en passera...

Elle aussi n'avait pas eu beaucoup d'amis. Et elle aussi, voulait vider son sac.

J'te comprends... Moi aussi, mes amis ont toujours fini par me quitter. Peut-être à cause de mon physique. Surement.


Non, il fallait arrêter de se trouver des excuses et assumer. Il faut être fier de ce qu'on est. Mais comment être fier quand on ressemble à Monica ?! Il fallait faire avec...

Non, pas surement, c'est à cause de ça. Maintenant, les gens cherchent plus à connaitre, ils se font tout de suite un avis sur quelqu'un par rapport à son physique. Je sais que c'était pas gentil,  mais tu vois, on t'insulte encore et encore jusqu'à te pousser à bout, ça tombe sur le malheureux qui verse la goute d'eau qui fait déborder le vase.

Maintenant, Monica regrettait vachement de s'être comportée ainsi avec Bryan. On peut dire qu'ils étaient quittes

Elle essaya d'effacer cet air de chien battu qu'elle arborait. On lui a souvent dit ça... Monica, efface moi cet air de chien battu, c'est pathétique, lui disait sa soeur.

T'es pas fou. T'es... vigilant. C'est bien d'un certain côté.

Mais elle pensait toujours qu'il devait un peu relâcher, merde, faut vivre tranquille...
Monica, désormais, ne ferait plus gaffe à son apparence. Si les gens ne l'acceptent pas comme elle est, ils ne méritent tout simplement pas de la connaitre. Bon, ça peut faire prétentieux mais c'est mieux que toujours rentrer de l'école en pleurant et raconter à maman toutes les méchancetés qu'on a encaissé en cours.

Mais Monica gardait son discours pour elle, elle lui a déjà dit tout à l'heure et ça a mal fini...
_________________
Revenir en haut
Bryan Mc Leod
MessagePosté le: Sam 31 Mai - 20:55 (2008)  Terreurs nocturnes... --> Répondre en citant

Hors ligne
Elève
Elève


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 35
Barre De Vie:
Barre de Stress:
Arme: Skate ; Vibromasseur
N°: 2
Menu: 1 bouteille de soda, Un gâteau d'anniversaire
Binome: Emi O'Connor
Victimes: 2
Parano
Message RP: 31
Moyenne de points: 0,89

... Gné ?

Elle le trouvait juste... vigilant ?

Et elle pensait que c'était plutôt bien ??

Si il n'avait pas eu si peur des échanges de microbes lors des contacts humains il l'aurait sûrement pris dans ses bras pour lui faire un câlin. Ou pas. Tout ça pour dire que Bryan n'en revenait pas.

C'était la première fois de sa vie qu'on lui disait une chose gentille autre que « mais qu'il est mignon ce garçon ! » (remarque qui lui donnait irrémédiablement envie de fermer le clapet de celui qui osait sortir des âneries pareilles).

Après quelques secondes de silence il se rendit compte que c'était à son tour de dire quelque chose, et de gentil de préférence.

Il fallait bien avouer que les relations sociales étaient très loin d'être son fort...


- « Si les gens te rejettent parc'que t'as pas le physique de Naomi Campbell tu perds rien tu sais. C'est triste à dire mais les gens de notre âge sont tellement obnubilés par l'apparence et le look qu'ils dénigrent tout ce qui leur plaît pas. »

Comme il l'avait fait dans le hall d'ailleurs, sauf qu'il ne l'avait pas fait pour les même raisons.

Lui il l'avait fait... parce qu'il se sentait menacé.

Peut-être aussi parce qu'il n'aimait tout simplement pas les gens et qu'il tentait de les faire fuir inconsciemment, qui sait ?


« Quand on te regarde de travers la seule chose à faire c'est de les ignorer. Au fond y'a toujours des gens qui remontent le niveau des autres enfin... je l'espère. J'en ai pas encore eu de preuve en fait... »

Exactement. Aucune preuve.

Il n'avait fait que ressortir de vieilles croyances populaire à Monica, comme quoi tout le monde n'était pas forcément mauvais mais au fond de lui il était persuadé du contraire ce qui ne rendait pas sa plaidoirie très convaincante.

Il savait qu'ils complotaient tous dans son dos, voir même dans celui de la colombienne mais ça il ne pouvait pas se permettre de le lui dire, elle était bien trop fragile psychologiquement pour ça !

_________________

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:35 (2018)  Terreurs nocturnes... -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Battle Royale : Next Génération Index du Forum -> Hors BR -> Br Next Gen -> Osaka -> Building PGCL

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com